Notions sur l’Inconscient.

Compte-rendu d’une formation sur l’hypno-stimulateur KASINA (que j’utilise avec profits), donnée par Arménio, diffuseur de cette technologie.

 

Pour nous aider à utiliser cette appareil, il propose une formation sur l’inconscient, l’hypnose, la suggestion etc.

L’inconscient est le garant de la survie. Il gère nos cellules, notre physiologie. Ce que nous n’avons pas besoin de gérer consciemment.

Ce que dit aussi Mani Hesam, un de mes mentors (voir cet article qu donne une notion intéressante de l’inconscient : https://stop-cyberdependance.com/la-dependance-est-elle-une-maladie-de-lego/).

 

Quand le conscient donne un ordre à l’inconscient, ce dernier ne juge pas et trouve toujours une solution parfaite.

Il trouve la solution la plus parfaite possible très rapidement.

Même s’il nous envoie dans une situation galère.

Mais, il trouve cette solution dans le respect le plus absolu de mes savoir-faire et de mes valeurs.

 

On ne décide pas de nos valeurs, elles sont le fruit d’un héritage.

Je ne décide pas de ce que je suis.

 

Si je n’ai pas la compétence requise, l’inconscient ne peut pas passer à l’action.

Exemple : je lui dis  » saute dans l’eau « , mais « il » « je », ne sait pas nager, je ne pourrais pas sauter dans l’eau.

 

L’égo n’a pas toujours une représentation juste de ce que nous sommes réellement.

 

L’inconscient sait qui nous sommes.

 

Si on lui demande des choses contraire à ce que nous sommes, il va bloquer.

Tu n’es pas fait pour cela. Parfois il nous laisse quand même y aller, mais tôt ou tard, il va nous mettre des bâtons dans les roues.

Pour être aligné, il faut s’écouter, se suivre, suivre son instinct, son intuition.

 

L’inconscient n’a pas la notion du temps. Il gère constamment le présent, millisecondes par millisecondes.

 

Mais pourquoi l’inconscient nous laisse fumer alors ?

Comme il voit que cela apporte quelque chose de positif, il garde cette solution. En attendant de trouver mieux.

 

La négation n’existe pas pour l’inconscient. Il ne faut donc pas dire :  » je ne veux plus fumer « .

 

Notre machine va là où l’on regarde.

Il faut regarder là où l’on veut aller.

C’est le plus efficace et le plus rapide.

Il faut se connecter à son désir, et non à son « non-désir ».

 

Mais alors comment changer ?

Il est difficile de changer nos valeurs. C’est difficile ou impossible.

 

Il est plus facile d’acquérir de nouveaux programmes, de nouvelles compétences :

– Apprentissages, expériences vécues, la culture (un livre lu, une vie vécu)

– La suggestion directe ou indirecte

– L’auto suggestion, la visualisation

– Se connecter à l’inconscient collectif (JUNG, mon âme, la conscience universelle).

L’internet de l’inconscient.

Voilà pour une brève introduction, cet article sera enrichit.

Ce contenu a été publié dans Uncategorized. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.